Focus sur Handi’cats, l’association qui prend soin des animaux handicapés (mais pas seulement)

Pour soutenir les associations venant en aide aux animaux et aider à faire connaître leur merveilleux travail, Wamiz a organisé en juin un concours permettant au gagnant de remporter la somme 500€. C’est à Handi’cats, situé à Beaumont Le Roger dans l’Eure, qu’a été décerné ce prix. L’occasion d’en savoir plus sur cette association dont la Présidente, Alysson, a répondu à nos questions.

Pouvez-vous présenter brièvement votre association ?

L’association Handi’cats, qui fêtera ses 6 ans en septembre prochain, a été créée suite au sauvetage d’un chat trouvé accidenté, Ycar, et qui était handicapé des pattes arrière (paraplégie) et incontinent. A l’époque, c’était il y a 7 ans pratiquement jour pour jour, j’avais déjà pu constater la difficulté de trouver une association pour la prise en charge d’un animal handicapé, à cause des frais médicaux plus importants. Après son décès plusieurs mois après son sauvetage, à cause du FIV, l’idée a fait son chemin dans notre tête et l’association a été créée en sa mémoire, Ycar en est la mascotte et est d’ailleurs le chat qui est représenté sur notre logo.
Le but premier de l’association est d’accueillir des animaux handicapés, atteints de maladies chroniques ou accidentés. Nous leur prodiguons, avec l’aide des bénévoles, les soins dont ils ont besoin puis nous les proposons à l’adoption quand leur état le permet.

Quelles sont ses principales actions ?

Pour nous, il est indispensable de faire de la sensibilisation au handicap chez l’animal, de ses causes, de sa gestion au quotidien, et de comment on peut l’éviter ou au moins le réduire. Cela passe en priorité par la stérilisation des animaux domestiques : il faut savoir que les portées à répétition ou la consanguinité sont des facteurs responsables de beaucoup de malformations de naissance. Malheureusement beaucoup de médias refusent de parler de ce qui fâche, on essaye donc d’en parler au maximum, que ce soit à travers les réseaux sociaux, mais aussi sur le terrain : sur des salons animaliers, des expositions, auprès du grand public, nous avons d’ailleurs pu rencontrer les d’élèves d’un lycée il y a quelques mois. Étendre ce type d’action fait partie de nos objectifs.

Lire la suite de l’article sur le site www.wamiz.com